Bonjour, bonjour,

Les jours passent comme des voitures et c'est à peine si j'ai vu ma Preum's, ma princesse, ma belle blonde grandir, non j'ai rien vu.
Elle qui assume et revendique fièrement son statut de pré-ado, je ne l'ai pas vu changer.

Pourtant, du haut de ses 10 ans 1/2 (à son âge, on compte les demis moi j'sais pas je me suis arrêtée à 29 ans), elle m'épate et me fait peur.

Elle chausse du 38, me chipe mes fringues (l'avantage est de me dire que je pourrais aussi lui chiper les siennes), commence à avoir des points noirs et surtout, avec son sacré bagou, est capable d'avoir avec des adultes des discussions super intéressantes tout en gardant cette insouciance et cette naïveté que j'aimerais tant qu'elle garde ...

Autant ma deuz s'angoisse quand elle me dit "Maman, ça s'attrape l'adolescence?" autant ma preum's compte les jours, guette les signes qui l'en rapprochent.
Mais le temps défile trop vite.
Déjà commencer à remplir les dossiers d'inscription pour le collège l'année prochaine ça me fait peur.
Mais quand elle rentre de l'école et me raconte sa journée notamment son cours de sciences en me disant qu'ils ont appris aujourd'hui en cours de reproduction humaine comment le pénis rentre dans le vagin (avec des images s'il-vous-plaît) et bah j'suis carrément flippée .

Elle avait encore le temps pour ça mon bébé non ? Le CM2 ce n'est pas un peu trop tôt ? Est-ce moi qui ai vieilli trop vite ou notre société qui brûle les étapes ?

Ma fille se réjouit d'avoir à la rentrée prochaine un téléphone portable, moi je me demande comment je vais faire pour ne pas l'appeler toutes les 2 minutes pour me rassurer, pour savoir qu'elle va bien, qu'elle est en sécurité.

Ai-je les idées embrouillées par toutes les histoires sordides que l'on entend ou est-ce tout simplement qu'insconciemment (ou non), en tant que maman, il est "normal" d'imaginer le pire ?

Je me sens dépassée, la vie me fait peur, non pas que je manque d'optimisme (parce qu'avec toutes les poisses que j'ai vécu dans ma vie je pense être quelqu'un de foncièrement optimiste) mais quelle société offre-t-on à nos enfants ?
Comment puis-je leur donner confiance en eux, en la vie, sans leur faire partager mes peurs ?

J'ai été moi-même élevé dans une bulle protectrice mais au final cela m'a-t-il aidé ?
Aurais-je eu la force de caractère pour éviter tous les malheurs qui me sont arrivés si j'avais eu une autre éducation ou bien est-ce tout simplement mes faiblesses, mes peurs et mes erreurs qui m'ont fait mûrir et qui m'ont ouvert les yeux ? J'hésite, je ne sais pas.

Toujours est-il que ma princesse, ma toute petite qui grandit trop vite, j'aimerais tellement la protéger ... La vie passe trop vite et mes enfants poussent trop vite ...

Bon, je ne voulais pas forcément faire un billet hyper négatif et je me rends compte que c'est le cas. Je vois mon aînée grandir à vitesse grand V, j'espère juste qu'elle me considèrera toujours comme elle le dit, comme la meilleure maman du monde, qu'on gardera aussi longtemps que possible cette complicité et qu'elle ait toujours confiance en moi.

 

Ah ce n'est vraiment pas facile la vie de parent ...

~°~