Bonjour, bonjour :)

Il y a quelques jours, j'ai finit un livre étonnant !
Tout comme ma copine Solène le fait si bien, je vais ici en faire la critique.

ça fait un moment que j'entends parler de Frédéric Beigbeder, plus en tant que "people" qu'en tant qu'écrivain oui mais en flânant dans le rayon librairie, le titre d'un de ses ouvrages a attiré mon attention :

L'amour dure trois ans

l_amour_dure_trois_ans


" La troisième année, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle.La bonne nouvelle : dégoutée, votre femme vous quitte. La mauvaise nouvelle : vous commencez un nouveau livre."


Un titre évocateur, comment peut-il affirmer une telle chose ?
Comment peut-il, avec cette simple phrase, remettre en cause toute mon idéologie romantique de Parisienne insatisfaite ?
Il fallait que je le lise !!!

1ère chose: j'aime beaucoup son style d'écriture : simple, moderne, évocateur, un peu trop cru parfois.
Il n'hésite pas à nous mettre devant les petits défauts qu'on a inconsciemment (ou non) lorsque l'on est en couple.

Ensuite, j'ai commencé à me dire qu'il avait raison (sans tenir forcément compte du point de vue scientifique et chimique de l'amour), certains de ses mots m'ont frappé, notamment ceux concernant le mariage et l'amour "Tout le problème de l'amour, me semble-t-il, est là : pour être heureux, on a besoin de sécurité alors que pour être amoureux on a besoin d'insécurité.Le bonheur repose sur la confiance alors que l'amour exige du doute et de l'inquiétude.Bref, en gros, le mariage a été conçu pour rendre heureux, mais pas pour rester amoureux. Et tomber amoureux n'est pas la meilleure manière de trouver le bonheur, si tel était le cas, depuis le temps, cela se saurait."

Et s'il avait raison ? Un bref instant, j'ai eu l'impression qu'il cherchait à se convaincre alors qu'au fond, il ne le pensait pas.
Il a des mots qui peuvent sembler durs sur le mariage, la vie à 2, même sur l'amour ... mais il a parfaitement cerné ce qu'est la passion, le coup de coeur, là encore, il y a quelque chose de chimique ... "Je suis fasciné par l'extrême tension électrique, palpable, tremblée, qui peut se créer entre un homme et une femme qui ne se connaissent pas (...) Nul besoin de se parler (...) Le monde peut s'écrouler, vous n'avez d'yeux que pour ces autres yeux.Au plus profond de vous-même, en cet instant, vous savez enfin."

L'amour oui mais le mariage non ? F.Beigbeder m'a presque convaincu étonné par sa clairvoyance déçue par ces quelques lignes (quoi je ne parais vraiment pas convaincue ? ) " Autrefois, les mariages résistaient à ce genre de passades. Aujourd'hui, les mariages sont des passades"

Et vous savez ce qui est le pire dans l'histoire ?

J'ai beaucoup aimé ce livre.


Et concernant, l'auteur, j'ai tout à fait cerné sa manière de concevoir l'amour et le couple et, bizarrement, j'aime beaucoup

fred_beigbeder